Malgré une hausse des prix, les Français se ruent sur l’immobilier

C’est un constat général, partout en France le nombre de transactions immobilières explose, faisant ainsi disparaître les records de vente, et cela malgré une situation où les prix restent relativement élevés. Et cela ne semble pas parti pour s’arrêter, les conditions d’acquisition vont très probablement rester excellentes, et les taux d’intérêts vont continuer de baisser.

On peut considérer qu’il s’agit d’un véritable boom ! Motivés par des taux d’emprunts particulièrement bas, et des conditions d’acquisitions toujours plus souples et attractives, les Français ne se posent pas beaucoup de questions et se ruent sur la pierre. Pour donner un ordre d’idée, sur à peine trois mois, le nombre de transactions a augmenté de 18 % (selon Seloger).

Pour mieux comprendre le phénomène, il suffit de revenir au début de l’été 2015 pour prendre en considération le marché de l’immobilier sortait de trois années de récession et venait de retrouver un vrai rythme en plein été.

Plus en détail, ce sont les régions qui ont été les plus dynamiques, avec notamment une hausse de l’activité à hauteur de 24,4 % en à peine un an, contre 4,5 % pour la région Ile-de-France.

Aussi, sur une majeure partie du territoire national, le nombre de transactions a augmenté depuis le printemps. Même si le marché de l’immobilier s’est stabilisé à Bordeaux, et reste tout de même acceptable à Marseille, Strasbourg, ou encore Lille, il est cependant en totale explosion à Lyon, Nantes, Rennes, et notamment Toulouse. Pour être plus clair, les prix ont augmenté de 7 à 10 % sur place.