Le Premier ministre éthiopien reçoit le prix Nobel de la paix

Le prix Nobel de la paix a été remis à Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien. En remettant cette récompense, le comité a tenu à saluer son travail engagé ainsi que « ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale ».

Remis ce vendredi 11 octobre en Norvège, à Oslo, ce prix Nobel est le résultat de la lutte incessante menée par Abiy Ahmed dans le cadre de la réconciliation de l’Éthiopie avec l’Érythrée. En effet, le Premier ministre a réussi à mettre fin à 20 années de guerre qui sont à l’origine de la morts de 60 000 personnes, ce qui lui a valu une présence sur la liste des favoris en lice pour cette récompense de prestige.

Aussi, ce prix ne concerne pas uniquement le travail du Premier ministre. Il a également pour but de reconnaître le travail et l’implication de tous les acteurs « œuvrant à la pas et la réconciliation en Éthiopie et dans les régions d’Afrique de l’Est et du Nord-Est », comme la précisé la président du comité, Berit Reiss-Andersen. À noter que celui-ci a tenu également à préciser que le travail et le rôle du président érythréen Issais Afeworki étaient également à féliciter.

Le comité a notamment déclaré : « La paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le Premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays. »

L’année précédente, le comité avait récompensé deux activistes luttant considérablement contre les violences sexuelles, Denis Mukwege et Yazidie Nadia Murad. La récompense étant une médaille d’or, accompagné d’un diplôme et de 9 millions de couronnes suédoises, soit environ 8030 000 euros.