Le ministre de l’économie Brésilien insulte Brigitte Macron

On pensait que c’était fini, mais apparemment non. Paulo Guedes, le ministre brésilien de l’Economie et membre éminent du gouvernement, a lancé une énième charge contre la France, qui est encore une fois dirigée vers la Première Dame, Brigitte Macron.

Cela s’est passé ce jeudi 5 septembre, Paulo Guedes s’est permis de juger que l’épouse d’Emmanuel Macron était « vraiment moche ». Il s’agit là de la seconde charge contre la Première Dame, faisant suite à celle lancée précédemment par le président brésilien, Jair Bolsonaro.

Le ministre de l’économie brésilien a notamment déclaré : « Le président l’a dit, et c’est la vérité. Cette femme est vraiment moche ». Comme si les propos du président n’avaient pas déjà suscité suffisamment d’indignation de la part du peuple brésilien et de la communauté internationale.

Pourtant, cela n’a pas semblé le couper dans son élan. Selon lui, il y a beaucoup de « vérité » dans ce qu’a dit son président. C’est ce qu’il s’est permis de préciser lors d’un débat avec de multiples hommes d’affaires à Fortaleza, concernant les propos tenus par le président français, propos qu’il a qualifié « d’extraordinairement irrespectueux ». Il s’est donc permis cette sortie devant un public qui a soutenu le ministre avec un tonnerre d’applaudissements.

Une courte pause plus tard, il a tout de même essayé de se rattraper en ajoutant sur le ton d’un sourire : « Il n’y a pas de femme moche, seulement des femmes regardées sous le mauvais angle ». Quelques heures après, son service de presse a enchaîné dans la foulée avec un communiqué de presse dans lequel le ministre brésilien « présente ses excuses pour la plaisanterie faite aujourd’hui lors d’un évènement public à Fortaleza, quand il a mentionné la Première Dame française ».