Le Danemark ajouté à la liste de quarantaine pour rejoindre le Royaume-Uni suite à l’affaire des visons contaminés

Le Royaume-Uni impose une quarantaine de deux semaines aux voyageurs en provenance du Danemark, suite à l’apparition d’une mutation rare de Covid-19 dans les élevages de visons de ce pays nordique.

Une mutation inquiétante

« J’ai pris la décision rapide de retirer d’urgence le Danemark de la liste des couloirs de voyage du gouvernement par mesure de précaution, compte tenu des récents développements », a déclaré le secrétaire d’État britannique aux transports, Grant Shapps, dans un communiqué.

Le Danemark a déclaré en début de semaine qu’il avait trouvé une mutation « unique » du virus qui pourrait faire dérailler les travaux de développement d’un vaccin. Les autorités sanitaires du pays coordonnent leurs efforts pour contenir l’épidémie avec l’Organisation mondiale de la santé, ce qui implique l’abattage de toute la population de visons, soit jusqu’à 17 millions d’animaux.

Lors d’une réunion d’information tenue jeudi dernier, le ministre danois de la santé, Magnus Heunicke, a déclaré que la mutation Covid, qui a pris naissance dans la péninsule occidentale du Jutland, a maintenant été identifiée chez au moins une personne dans l’est du pays, plus près de la capitale Copenhague.

Les autorités sanitaires danoises affirment connaître 12 personnes qui ont été infectées par le nouveau virus. Vendredi, les médias locaux ont rapporté que plus de 200 personnes ont contracté diverses formes de mutations du coronavirus provenant du vison, dont 14 se trouvaient en dehors de la région d’où provenait la mutation.

Le virus toujours dans une phase montante

Vendredi, le Danemark a enregistré 1.427 nouveaux cas de coronavirus, le nombre le plus élevé à ce jour, bien que les autorités sanitaires aient déclaré que ce chiffre reflète également une augmentation des tests.

Kare Molbak, le meilleur épidémiologiste du Danemark, a déclaré que les représentants de l’OMS avec lesquels il s’est entretenu ont clairement indiqué qu’ils étaient « très inquiets » des résultats obtenus dans son pays.

M. Molbak a ajouté que le Danemark n’avait pas encore reçu de rapports d’autres pays ayant une forte population de visons, comme les Pays-Bas, faisant état d’épidémies similaires. La situation du Danemark est « unique », a-t-il déclaré.

Les personnes qui ont contracté la nouvelle forme du virus ne semblent pas souffrir de symptômes plus graves, selon les autorités sanitaires danoises. Le virus a très probablement été transmis au vison par des humains, puis à nouveau.