Bernie Sanders met la pression à Andrew Wheeler sur le climat

Il a encore frappé. Cette fois-ci, c’était au tour d’Andrew Wheeler de passer par la case audition auprès du Sénat américain.

Anciennement connu comme un lobbyiste pétrolier, ce dernier a récemment été nommé au poste de ministre de l’Environnement au sein de l’administration Trump suite à la démission de Scott Pruitt. Ainsi fraîchement élu, Andrew Wheeler a été confronté aux questions du sénateur Bernie Sanders au cours d’une audition au Sénat, questions portant principalement sur ses convictions en matière d’environnement.

A la vue du passé de ce nouvel élu, et de la mentalité climato-sceptique du gouvernement en place, l’issue de l’échange était relativement prévisible : mouvementée.